Stage accompagnant la parution du livre de Philippe Ronce « le shiatsu des énergies subtiles : le dialogue avec ta nature profonde »( Trédaniel 2022)

Vous êtes cordialement invités à La FFST, le vendredi 23 septembre 2022 à partir de 18h 30, à découvrir ce livre et à boire un verre de Coteaux du Layon avec l’auteur.

Un programme d’introduction aux pratiques et protocoles décrits dans ce livre se tiendra le samedi 24 et dimanche 25 septembre , de 9h30 à 18h, à la FFST (18 places seulement).

Participation : 100€ (livre non compris). Si vous avez des difficultés financières, dites-le lui.

Inscription : ph.ronce@gmail.com

Plus de détails sur le livre et le programme : shiatsudes5sens.fr/ programmes publics/ actualités

« Notre corps est – sur le plan vibratoire-un octaèdre d’énergies subtiles qui ont structuré son développement dès notre conception, et polarisent en Yin ses 4 faces avant, en Yang ses 4 faces arrière.

Depuis des temps immémoriaux, les hommes des civilisations premières ont su intuitivement comment poser leurs mains sur ces zones, percevoir le flux d’énergie qui les traverse, et s’aligner harmonieusement entre le Ciel et la Terre pour rester en bonne santé.

 OSensei Nakazono , qui fut mon Maître d’Aikido, de Shiatsu et de Kototama (les Sons de l’Âme) était également un pratiquant du « TE-A-TE » (la Main de l’Âme), c’est à dire l’art japonais de l’imposition des mains, dont il avait reçu la transmission par Sensei Sakai.

Les sources où puise ce livre sont très anciennes. Le Kototama, le Yi King et l’Énergétique Extrême-orientale sont des branches d’une tradition multimillénaire fondée par des femmes et des hommes qui « voyaient les choses telles qu’elles sont »

Voir les choses telles qu’elles sont a été, est encore et restera toujours ce qui décrit l’expéri-ence de la pleine présence chez les êtres humains. Ce qu’un être humain pleinement présent a vu, voit et verra toujours est ceci : c’est la Vie de l’Univers qui se regarde elle-même à travers nous, et notre vraie place est de suivre sa guidance.

 La tâche des sociétés humaines d’aujourd’hui est de savoir hériter et « remettre en culture » cette vision et les savoir-faire, les éthiques qui la servent, afin que survienne l’ére d’une médecine intégrative et d’une meilleure autonomie dans l’art de prendre soin de soi et des siens.


Sur la sortie du 2eme livre de Philippe Ronce : Le Shiatsu des énergie subtiles ( Trédaniel)

Ayant passé plus de 50 ans en shiatsu (Touraine, Limousin) et enseigné mes postgraduates à quelques centaines d’entre vous à la Fédé (au fil des ans),

je voudrais vous présenter aujourd’hui mon 2eme et dernier livre.

Ceux qui connaissent mon premier livre « le Bon point au bon moment » savent que je poursuis un but principal dans ce que j’écris et enseigne : encourager l’autonomisation individuelle, familiale et collective dans la prise en main de sa force de vie, de son immunité.

La « crise covidienne » que nous traversons n’affecte pas seulement le monde de la santé, mais elle met cruellement en pleine lumière l’obsolescence de nos systèmes économiques, politiques et de nos dépendances.

Le « Shiatsu des énergies subtiles » est né durant le grand chaos organisé des confinements, et face au désarroi général, une évidence s’est présentée à moi : il nous faut réapprendre et transmettre l’absence de doute, la certitude intuitive qui caractérise le lien renoué par certains d’entre nous avec leur nature profonde.

OSensei Nakazono, qui fut mon Maître d’Aikido, de Shiatsu et de Kototama (les Sons de l’Âme) était également un pratiquant du « TE-A-TE » (la Main de l’Âme), c’est à dire l’art japonais de l’imposition des mains, dont il avait reçu la transmission par Sensei Sakai.

Ce que ses enseignements m’ont appris- ainsi que mes études sans fin sur les prodiges acc-omplis par de grands praticiens japonais comme Kawada, Manaka- est ceci : notre corps est – sur le plan vibratoire- un octaèdre d’énergies subtiles (les Merveilleux Vaisseaux) qui ont structuré son développement dès notre conception, et polarisent en Yin ses 4 faces avant, en Yang ses 4 faces arrière.

Depuis des temps immémoriaux, les hommes des civilisations premières ont su intuitive-ment comment poser leurs mains sur ces zones, percevoir le flux d’énergie qui les traverse, et s’aligner harmonieusement entre le Ciel et la Terre pour rester en bonne santé.

Comment donc recréer notre lien avec eux ?

Les enseignements du Kototama transmis par OSensei Nakazono (les Sons de l’Âme) m’ont permis (dans « Le Bon point au Bon Moment ») de vous présenter les sons exprimant la fonction exacte des points Shu antiques sur les mains et les bras, ainsi que la puissance des points horaires du cycle de 60 jours qui optimisent l’efficacité de nos séances.

Les sources où puise « Le Shiatsu des énergies subtiles » sont également très anciennes.

Le Kototama, le Yi King et l’Energétique Extrême-orientale sont des branches d’une tradition multimillénaire fondée par des femmes et des hommes qui « voyaient les choses telles qu’ elles sont. » Voir les choses telles qu’elles sont a été, est encore et restera toujours ce qui décrit l’expérience de la pleine présence chez les êtres humains. Ce qu’un être humain pleinement présent a vu, voit et verra toujours est ceci : c’est la Vie de l’Univers qui se regarde elle-même à travers nous, et notre vraie place est de suivre sa guidance.

Ce livre vous permet tout d’abord de faire l’expérience sur vous-même des katas polarisants, puis progressivement d’inclure dans vos séances certains protocoles (comme celui du rééquilibrage des chakras) avant de faire l’expérience des 4 phases du rééquilibrage complet sur autrui, assortie du bilan énergétique physiologique et psychique détaillé de chaque situation/hexagramme résultant de votre bilan. Bonne lecture  et mise en pratique.