InfoLettre de décembre 2023

Bonjour à toutes et à tous !

Des annonces, des rétrospectives, des témoignages et un agenda visio de début 2024 bien chargé ! Voici ce qui vous attend dans la Newsletter que vous allez découvrir dans ce mail.

En attendant, nous tenions aussi à vous remercier pour votre implication de plus en plus importante dans la vie de la Fédé ! Nous sommes heureux de vous voir de plus en plus nombreux aux visios, nous nous délectons de chacuns de vos petits mots doux nous remerciant du dynamisme ou des sujets de conf et nous lisons avec grand intérêt vos propositions thématiques de visios, vos conseils et même vos râleries (oui oui ! 😉 ) ! Tous vos retours reconnaissants ou constructifs renforcent notre motivation et nous donnent des pistes pour faire grandir la FFST et l’amener à honorer sa mission de manière toujours plus efficace.

Télécharger l’infolettre FFST de décembre 2023

Le Pôle communication vous informe

Pourquoi la FFST a-t-elle décidé de proposer une validation d’acquis au bout de 200h de formation ? Quelles conditions a-t-elle imposé ?

Cette validation existe depuis de nombreuses années au sein de la FFST, mais n’était pas soumise à des modalités spécifiques. Afin d’éviter l’installation « sauvage » de stagiaires en shiatsu, la FFST a mis en place un process à respecter, comme cela se fait dans d’autres disciplines du bien-être et de la santé.
Cette procédure incite le stagiaire à terminer sa formation fédérale, tout en démarrant une installation professionnelle, avec choix du statut juridique. Elle lui permet de plus d’établir une demande de prise en charge financière de sa formation par les OPCO, et il valorise ainsi les modules de formation déjà effectués.

Les conditions :

  • accord du centre de formation (la demande se fait uniquement par les formateurs, pas par le stagiaire lui-même)
  • poursuite de la formation shiatsu (engagement contractuel financier)
  • validation du PSC1
  • avoir terminé ou être en cours de la formation en anatomie/physiologie/pathologie
  • extrait n°3 du casier judiciaire vierge
  • avoir donné plus de 50 séances de shiatsu en dehors du lieu de formation.

Après de longues délibérations, nous avons trouvé judicieux de nous remettre en conformité avec une procédure déjà adoptée par la FFST par le passé, car elle valorise le stagiaire dans sa pratique, elle l’incite à entrer dans le monde professionnel avec un statut/une pratique solide, ce qui permet :

  • de valoriser ce qui se fait déjà de facto, sans garantie de poursuite de formation. Certains stagiaires quittent le cursus au bout d’un an ou 2… et s’installent professionnellement !
  • de financer la suite de la formation, d’une part grâce à la rétribution des séances, et d’autre part en établissant une demande de prise en charge de certains modules par les OPCO.
  • de se mettre en parallèle des organismes de formation en sophrologie, réflexologie, hypnose, anma/shiatsu assis, formations qui excèdent rarement 200h, ce qui peut donc attirer au Shiatsu les indécis.

Cette attestation de formation de 200h dans un organisme de formation certifié FFST se différencie du certificat fédéral à la pratique du shiatsu, voici le texte qui est envoyé aux stagiaires détenteurs de l’attestation de formation :

 « Il est possible de mentionner sur votre site que vous avez obtenu une attestation de formation de 200h validant un niveau technicien.ne shiatsu bien être, et que vous êtes toujours en cours de formation dans un centre de formation agréé par la FFST.

Vous pouvez utiliser le logo de la FFST, que vous retrouverez dans votre espace privé « se former au shiatsu », avec obligation de faire figurer à côté :

« Madame ou monsieur xxx, technicien.ne  shiatsu bien être, en cours de formation au sein du centre xxxx agréé par la FFST.
[logo ffst ] »

Nous attirons votre attention sur le fait que vous n’être pas autorisé.e à utiliser les termes de « praticien.ne shiatsu » ni de « certifié.e, ou certificat » délivré par la FFST. Ce titre étant strictement réservé aux praticien.nes ayant validé entre 420h 500/600h ou + de formation.

Nous vous invitons à fixer un prix de prestation modéré et en cohérence avec une pratique de shiatsu bien-être, réalisée alors que vous êtes en cours de formation, et ce en tenant compte des tarifs de vos futurs confrères et consœurs praticien.nes de shiatsu certifié.es actuels de votre région. »

Merci d’avoir lu cette information complète, nous espérons avoir clarifié tous les points nécessaires,

Bien cordialement,

Le Pôle formation

UN NOUVEAU PARTENARIAT QUI PLAIRA AUX CERVICALES DE VOS RECEVEURS !

Toujours à la recherche de nouveaux partenariats pour nos adhérents, aujourd’hui nous vous présentons le « MassMe » d’Olivier Petri qui est un dispositif bien utile permettant à vos receveurs de garder la tête dans l’axe pendant vos séances.

Le côté pratique est que ce dispositif s’adapte à différents supports afin de vous permettre de pratiquer un peu partout dans des conditions optimales pour les cervicales de vos receveurs..! Petit détail chauvin, « Cocorico ! » 🐓🇫🇷  le produit est totalement Français.. ! Par les temps qui courent cela reste un argument écologique et solidaire qui a son importance…

Pour ce qui est du partenariat établi, il est triple !

  • Mr Petri souhaite offrir généreusement un MassMe aux 10 premiers centres de formation qui le contacteront à l’adresse suivante : olivier.petri@lazurco.com
  • En contrepartie, il souhaite que les OF lui fassent parvenir dans les 3 mois au moins 3 photos en situation (sans visages évidemment) ainsi qu’un retour textuel concernant son produit qu’il pourra intégrer dans ses communications commerciales.
  • Il propose aussi une remise de 15 % pour chaque commande de groupe faite par un organisme de formation. Pour bénéficier de cette offre il faudra contacter directement Mr Pietri à qui nous avons remis une liste des organismes agréés FFST.
  • Une remise de 10% est aussi mise en place pour les adhérents FFST grâce au code de réduction que vous trouverez dans votre espace privé sur la fiche partenariat.

NB : La FFST ne reçoit jamais de rétribution quant aux ventes réalisées par nos partenaires. Tous les partenariats sont tournés vers les avantages proposables à nos adhérents.

Plus d’infos sur le site du concepteur :

https://www.massme.fr/massage-et-soins-professionnels/

CA Y EST, IL EST LÀ…

Merci pour votre patience ! Depuis le temps que nous l’attendions tous ! Grâce à José et Jacques nos deux informaticiens de choc (https://jb-conseils-informatiques.fr/) et à Jean Luc (Membre du CA rattaché au pôle comm et en gestion du site) le nouvel annuaire de la FFST est enfin déployé !

Sur ce dernier, les visiteurs du site pourront rechercher par région, département ou ville des praticiens et des formateurs dans les 3 catégories majeures que sont Le Shiatsu humain, le Shiatsu animalier et le Do in.

Il est d’ores et déjà disponible à l’adresse suivante https://ffst.fr/annuaire-multi-recherches/ et sera mis en avant dans de futures publicités à l’attention du grand public.

ATTENTION :

L’indexation des praticiens ayant été faite de manière complexe à partir des bases de données des précédents annuaires ou des fiches que vous avez remplies dans vos espaces adhérents, il se peut que vous ne vous trouviez pas encore ou que certaines informations (site internet, Resalib..) ne soient pas visibles. Si parfois cela peut être dû au fait que l’indexation est encore en cours. Pensez tout de même à vérifier que vous ayez bien rempli votre fiche dans votre espace personnel (contacts, site web, tel pro..). Vérifiez aussi l’orthographe de la ville que vous avez rentrée en rajoutant les tirets pour les communes possédant des noms composés. Cela s’objective aussi en passant par le code postal en cliquant sur le filtre « C.P. » tout à droite du moteur de recherche.

Si malgré tout une information (site, adresse…) ou vous même n’apparaissez pas sur l’un des annuaires correspondants à votre style de Shiatsu, ne contactez pas le secrétariat ou le pôle comm signalez-le directement en cliquant sur ce lien annuaire@ffst.fr et en précisant vos prénom, nom, le ou les styles de shiatsu que vous exercez, l’adresse de votre lieu d’exercice ainsi que l’adresse de votre site internet (si vous en avez un).

Le shiatsu à l’hôpital pour les soignants

par
Barbara Aubry

Depuis maintenant deux ans, L’Art du Toucher propose des séances de shiatsu aux soignant.e.s.

Nous intervenons à l’hôpital Tenon dans les services maternité et gynécologie et à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière dans les services maternité et pédopsychiatrie. Deux ans de mise en place et de gestion des différentes équipes itinérantes pour le bonheur des équipes médicales.

Naissance d’une collaboration
Cette collaboration est née tout à fait par hasard (ou presque).

J’habite le XXème arrondissement de Paris depuis plus de vingt ans et L’Art du Toucher, le centre de formation en shiatsu que je dirige, a son siège place Gambetta, tout près de l’hôpital Tenon.

J’ai des amis qui travaillent dans cet hôpital et je leur demande depuis des années si des activités sont proposées autour des thématiques du bien-être mais la réponse était jusque-là toujours la même : non.

Il y trois ans j’ai consulté le service de gynécologie à titre personnel. Dans la salle d’attente, en observant le personnel et les malades, j’ai ressenti en moi un élan : je savais que le shiatsu pouvait aider, réconforter et soutenir ces personnes. J’ai alors pris mon courage à deux mains et j’ai proposé une intervention de Sensitive Shiatsu à l’infirmière coordinatrice du service gynécologie, Gaëlle Molina. Je dois dire qu’elle m’a vraiment bien accueillie, le moment était propice. Très vite, elle m’a recontactée et proposé une rencontre avec sa chef cadre Mme Diot et ensuite avec Mme Marie Sikora, la responsable de la formation et de la Qualité de vie au travail (QVT) de la AP-HP, à l’université de médecine de la Sorbonne.

J’ai ensuite organisé une journée au sein du centre de formation, aidée pour l’occasion par un groupe d’élèves, lors de laquelle les cadres pouvaient venir recevoir des séances découverte. Les retours ont été très positifs.

 

Déploiement pendant l’épidémie de COVID
Nous avons pu mesurer combien les soignant-e-s avaient besoin d’être soutenu.e.s dans leur travail.

Le grand manque d’effectif, des horaires de travail très éprouvants et le covid ont rendu leurs conditions de travail très difficiles.

C’est ainsi que Marie Sikora a proposé un projet pour la QVT afin de perpétuer ces séances et faire entrer le Sensitive Shiatsu à l’hôpital. Cela constituait une sorte de récompense pour les soignant.e.s du personnel, une prime post-covid. C’est ainsi que tout est parti.

Nous avons donc commencé nos interventions en septembre 2020 dans les deux sites hospitaliers sur la base d’un rendez-vous mensuel par site.

Deux salles nous ont été dédiées et nous avons pu laisser notre matériel sur place.

La première année, la mise en place de ces rendez-vous a été extrêmement compliquée. Tout d’abord, les séances ont été interrompues à plusieurs reprises à cause du covid.

Ensuite, nous n’avons pas toujours eu le nombre d’inscrits suffisants et nous avons dû faire face à de nombreuses annulations de dernière minute. Ensuite, la création de documents, questionnaires, affiches, ainsi que la recherche d’un moyen de suivi de ces activités nous a pris beaucoup de temps.

Il a également fallu du temps, au niveau de l’institution, pour que l’information se diffuse, afin d’intéresser le personnel qui ne savait absolument pas ce qu’était le shiatsu !

Pendant la période du covid, j’ai transformé les rendez-vous manquants en rendez-vous visio de travail corporel et Zen-Stretching® sur chaise.

Ma première surprise a été de découvrir que les participant.e.s se connectaient de derrière leur bureau en blouse blanche. Il a donc fallu être créative. J’ai alors développé un travail corporel sur les méridiens en position assise.

Des interventions qui se développent aux patient.e.s
L’année suivante, les séances ont repris en janvier 2022. L’organisation a été beaucoup plus facile, notamment grâce à la création d’une feuille de calcul réalisée par Gilles Fontanier, qui a été le coordinateur du projet cette année.

Pour finir, je peux dire que notre intervention a été bien accueillie. Nous avons réalisé des formulaires d’appréciation qui nous ont permis de recueillir des données importantes sur les effets positifs du shiatsu au niveau de la gestion du stress, la diminution des douleurs corporelles, des tensions, de la fatigue.

Pour la rentrée prochaine les projets se multiplient et les négociations sont en cours. Nous sommes par exemple en contact avec la société pharmaceutique Daiichi Sankyo qui souhaite financer notre intervention chez les patientes atteintes de cancer ou ayant subi des interventions chirurgicales.

Nous allons également intégrer un groupe de parole animé par la psychologue du service gynécologie de Tenon et suivi par les patientes en rééducation que nous allons ensuite suivre individuellement en shiatsu.

Personnellement, j’interviens aussi ponctuellement à l’hôpital Trousseau et j’anime des ateliers lors de journées de formations spécifiques.

Le shiatsu en soutien à la médecine
Je suis surprise de toutes ces propositions. La médecine orientale trouve un bel accueil dans les institutions.

La motivation qui m’a poussée pour arriver à tout cela a été de permettre au plus grand monde de connaître cette pratique holistique qui prend en compte tous les aspects de la personne : physique, mental et émotionnel. Le shiatsu a une vision axée davantage sur la santé que sur la maladie et représente un excellent moyen de prévention.

Je rêve dans le futur que les deux visions (occidentale et orientale) puissent se rapprocher et travailler en équipe. Cela permettrait davantage d’investir dans la prévention et d’aider la médecine « officielle » à soutenir les patient.e.s lors d’une maladie et diminuer les effets indésirables des traitements en les relaxant, en boostant leur système immunitaire, en calmant l’émotionnel, et en lui permettant d’avoir une image plus positive de leur corps.

Ce sont deux visions très complémentaires.

Remerciements
Je remercie Marie Sikora d’avoir été notre porte-parole et d’avoir cru aux bienfaits du Sensitive Shiatsu.

Je remercie également les élèves du centre L’Art du Toucher et ceux du centre de formation de Fanny Roque, qui nous ont rejoint cette année, de m’avoir suivie dans cette aventure.

Sans eux tout cela n’aurait pas été possible.

Merci également à Gilles Fontanier, Daniele Premoli et Jean Ramon d’avoir coordonné les équipes et fait les liens avec l’hôpital.

Témoignage de Maxime, élève à l’école de shiatsu de Fanny Roque
J’ai rencontré Barbara Aubry lors d’un stage sur les cycles féminins avec Carola-Beresford Cooke. Je venais de commencer ma dernière année de formation en shiatsu. Ce stage m’avait été conseillé par Fanny Roque, mon enseignante.

Par la suite, j’ai intégré le projet de Barbara dans sa démarche de soutenir les professionnels de milieu hospitalier.

Pour moi qui viens du travail social (je suis éducateur spécialisé diplômé), c’était à la fois une chance et un engagement.

J’ai beaucoup apprécié ces interventions malgré les difficultés rencontrées (annulations, décalages de rendez-vous, trop de receveurs d’un coup, puis pas assez, problèmes de salle, etc.).

Cela m’a permis de constater la difficulté de mise en place de ce projet et que beaucoup de choses peuvent être améliorées !

Néanmoins, les retours des professionnelles étaient très positifs. De la détente, des douleurs en moins, des sourires. Nous avons eu la chance de prendre soin de personnes dont c’est la mission.

Tout un chacun sait combien ceux qui dévouent leur vie aux autres peuvent s’oublier. À titre personnel, cela m’a renvoyé à mon positionnement vis-à-vis de moi-même. L’importance d’être attentif à mes besoins. Permettre à des soignants d’à nouveau appréhender que leur lieu de travail puisse être un lieu qui entend leurs besoins.

J’encourage tout élève en shiatsu à participer à ce genre de projet avec la plus grande bienveillance envers eux-mêmes, cela sera riche d’enseignement.

https://artdutoucher.net/

Communication aux Formatrices.teurs Shiatsu et Do in

Hello les formatrices et formateurs FFST !

La team Pôle Formation vous a proposé un moment entre nous par visio !

Le compte rendu de la Visio du 6 octobre entre formateurs.trices.

Ce fut un excellent moment, très riche de partage et source d’engouement pour la suite, nous proposerons un autre moment – autre horaire et jour, promis! – d’ici 2 ou 3 mois!

Le compte rendu se trouve dans l’espace privé “FORMATEURS.TRICES”, munissez vous de vos codes d’accès

ET CLIQUEZ ICI.

Si vous avez des suggestions de thèmes, merci de nous les communiquer, et… vous verrez celui qui a été évoqué déjà dans ce document!
Sophie, pour le Pôle formation