Acquisition d’une compétence spécifique

L’acquisition de cette compétence spécifique permet à un professionnel du domaine médical ou paramédical de se doter de la capacité de “pratiquer un shiatsu traditionnel” dans l’exercice de son métier.

Cette pratique est en lien avec les autres compétences acquises dans sa profession.

Caractéristiques générales :

La préparation est organisée autour d’un travail théorique et pratique d’une durée de 200 heures, avec une répartition moyenne de 70% pratique et 30% théorique.

D’origine japonaise, le Shiatsu est un art énergétique, holistique, basé sur le toucher. Ces techniques de pressions rythmées et d’étirements sur des zones du corps, au travers desquelles circule l’énergie, sont exercées à l’aide des mains, des doigts, des paumes, parfois des coudes, des genoux ou des pieds.

La pratique du Shiatsu requiert des compétences particulières transmises par cette certification.

Objectifs pédagogiques :

• Evaluer la situation d’un client et la pertinence de mettre en œuvre un Shiatsu traditionnel dans le respect de sa compétence spécifique.
• Identifier les situations particulières de contre-indications et à risques de complications.
• Elaborer la stratégie à mettre en œuvre.
• Exécuter les gestes techniques spécifiques au Shiatsu traditionnel.
• Optimiser l’efficacité du soin et des techniques.

Objectifs opérationnels :

• Acquérir des notions de base du Shiatsu et de la médecine traditionnelle chinoise.
• Exécuter un enchainement de techniques et de mouvements de manière globale avec une posture, une position, une respiration, une pression juste.
• Expliquer, utiliser et expérimenter les bases du Shiatsu.

THÉORIE :

• Notions d’éthique et de déontologie.
• Définition et historique du Shiatsu.
• Les contre-indications à la mise en œuvre d’un Shiatsu traditionnel.
• Le Qi, le Yin/Yang, les saisons.
• Les lois de la circulation d’énergie.
• Les méridiens.

PRATIQUE :

• Positionnement et attitude du praticien.
• Qualité spécifique du toucher et des pressions.
• Shiatsu en décubitus ventral.
• Shiatsu en décubitus latéral.
• Shiatsu en décubitus dorsal.
• Shiatsu assis.

Validation de la compétence spécifique :

• Les organismes préparateurs, partenaires de la FFST sont chargés de la mise en œuvre de la formation à la compétence spécifique.

Un contrôle continu des connaissances théoriques et pratiques sera réalisé par l’organisme préparateur pendant la durée de la formation.

• L’organisme certificateur est la Fédération Française de Shiatsu Traditionnel (FFST). Elle est chargée de la mise en œuvre des épreuves théoriques et pratiques, ainsi que de la validation finale de la compétence : “Pratiquer un Shiatsu traditionnel”, conformément au cahier des charges déposé à France-Compétences.

La participation aux épreuves finales nécessite les prérequis suivants :

  • Formation en anatomie-physiologie ou dispense, selon la profession.
  • Attestation de formation aux premiers secours (PSC1) de moins de 3 ans.
  • Casier judiciaire N°3 vierge.
  • Signature du code de déontologie de la FFST.
  • Adhésion à la FFST en cours de validité.